Taxe sur la santé : envoyez un e-mail de protestation à vos sénateurs et députés !

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Le Premier ministre a annoncé le 24 août une augmentation de 7% de la taxe sur les complémentaires santé devant rapporter à l’Etat 2,2 milliards d’euro par an dès 2012. Cette mesure est lourde de conséquences pour les mutualistes. La Mutualité Française propose aux adhérents des mutuelles d’envoyer un e-mail de protestation aux parlementaires qui examineront le projet du gouvernement du 6 au 8 septembre.

La Mutuelle Prévoyance Santé vous invite à faire part de votre opinion !
>> Téléchargez le courrier type à envoyer à vos parlementaires

L’idée de créer un impôt sur la maladie, c’est une blague ?

“Cette mesure injuste et coûteuse va peser doublement sur les finances de votre ménage. En tant qu’adhérent d’une mutuelle, vous allez devoir supporter une augmentation de votre cotisation. Comme vous le savez, les mutuelles calculent au plus juste leur budget pour vous permettre, ainsi qu’à votre famille, d’accéder à des soins de qualité pour une dépense supportable. En tant que citoyen, il est évident que ce mauvais coup porté aux populations les plus fragiles va accroître les dépenses de notre système d’assurance maladie, financé par tous les Français.

Mais rien n’est joué ! Il est encore possible d’infléchir au Parlement les choix du gouvernement auprès des sénateurs qui sont en campagne et des députés, si un maximum de mutualistes se mobilisent pour défendre l’accès aux soins de tous. N’hésitez pas à prendre part à cet élan qui peut encore montrer que le mouvement mutualiste s’appuie sur des citoyens informés et capables de demander des comptes à ceux qui les représentent. Interpellez dès aujourd’hui les élus de la Nation en leur adressant un courriel pour leur faire part de votre protestation !”

Etienne Caniard, Président de la Mutualité Française
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »